Créer son média dans l'ESS

Créer son média dans l’ESS : 8 exemples inspirants !

À mi-chemin entre le travail journalistique et la communication institutionnelle, les médias d’entreprise ont la cote. Ils distillent une information utile et constructive, sur le web comme en print. Associations, fondations, SCIC, entreprises sociales : je vous propose de découvrir les médias d’organisations qui ont choisi ce levier pour communiquer auprès de leur public. Et oui, créer son média dans l’ESS, c’est possible ! La preuve avec ces 8 exemples inspirants.

Pourquoi créer son média dans l’ESS ?

Avec l’apogée de la création de contenu sur le web, nombre d’organisations relaient leurs actus sur leur site web et leurs réseaux sociaux, sans réelle stratégie éditoriale. D’autres ont compris l’intérêt majeur de créer un média à part entière, comme une entité qui vient soutenir leur communication interne et externe. Développer un média de marque, c’est croiser deux mondes, le marketing de contenu et l’éditorial. C’est faire ses propres choix éditoriaux pour diffuser des informations à ses usagers, tout en restant connecté à ses objectifs. Sur le web ou en print, votre magazine constitue un puissant levier pour :

  • Asseoir vos valeurs,
  • Montrer votre expertise dans votre domaine,
  • Créer du lien avec votre communauté,
  • Attirer de nouveaux publics.

Je vous emmène pour un tour d’horizon inspirant avec 8 organisations de l’ESS qui publient des contenus éditoriaux sur leur propre média.

Faire le choix du webzine

Le web offre des possibilités infinies pour créer son média dans l’ESS. Vidéos, infographies, visuels, appel à l’action… Les coûts sont moins importants qu’en print et le support se veut évolutif.

La Ruche qui dit oui, pour ne plus mâcher les yeux fermés

On commence avec Oui magazine, le webzine super stylé de la Ruche qui dit oui.

La Ruche qui dit oui, c’est quoi ? Une plateforme de vente en ligne qui favorise les échanges entre consommateurs et producteurs locaux.

Périodicité. L’originalité de ce webzine : une parution hebdomadaire, comme pour un support papier. Ça a le mérite d’offrir une temporalité claire au média, également relayé via une newsletter.

Ton. Avec ses surtitres décalés et l’usage récurrent du « vous », Oui magazine joue la carte de la fantaisie et de la proximité pour embarquer son lecteur.

Piliers éditoriaux. Transition écologique, agriculture et alimentation durable, production locale.

Nature des contenus. Photos, vidéos, reportages, articles « trucs et astuces », chiffres, idées, curation de contenus…

❤️ Bonnes pratiques :

  • Un média à part entière, séparé du site web principal.
  • La présence de call to action (acheter le livre, s’abonner à la newsletter) et d’un discret encadré pour découvrir les services de l’entreprise.
  • Une incarnation claire des valeurs de l’entreprise sociale, qui se manifestent jusque dans les titres et visuels.

Colette blog, tout savoir sur la cohabitation intergénérationnelle

Colette a imaginé un blog dédié à son sujet de prédilection : la cohabitation intergénérationnelle.

Colette, c’est quoi ? Colette aide les étudiants à se loger en cohabitant avec des hôtes qui ont une chambre à louer.

Périodicité. Irrégulière, mais un panel fourni de contenus froids, c’est-à-dire intemporels.

Ton. Un ton enthousiaste, avec des écrits quasi « parlés ».

Piliers éditoriaux. Bien vieillir, lien intergénérationnel, solidarité.

Nature des contenus. Portraits, articles « trucs et astuces », reportages vidéos.

❤️ Bonnes pratiques :

  • 3 rubriques très concrètes (occuper sa retraite, héberger un jeune et communauté Colette)
  • Le maillage interne, avec des liens vers d’autres contenus similaires
  • La présence de CTA vers le club ou la newsletter

Fondation April : un e-magazine pour démêler le vrai du faux

La fondation April a choisi de créer son propre magazine, tourné vers la prévention santé.

blog-fondation-april

April, c’est quoi ? La Fondation APRIL, créée par le groupe d’assurances éponyme, valorise la prévention santé et les alternatives au « tout soin ».

Périodicité. Deux à trois articles par mois, avec exclusivement des contenus froids.

Ton. Un ton didactique, avec tout de même l’usage du vous pour interpeller le lecteur.

Piliers éditoriaux. Tous les pans de la prévention santé : bien-être, stress, activité physique, sommeil et nutrition.

Nature des contenus. Essentiellement des articles.

❤️ Bonnes pratiques :

  • Le filtrage par rubriques (comprendre, le saviez-vous ?, agir)
  • Le regroupement par thématique, avec un design fluide et coloré
  • Le call to action immanquable (!) vers la newsletter

Phenix, deux blogs pour deux cœurs de cibles

L’entreprise Phenix s’est lancé dans la création de deux médias, un pour chacune de ses cibles.

blog-phenix-media-ess

Phenix, c’est quoi ? Phenix met en place des solutions innovantes contre le gaspillage, pour les professionnels et les particuliers.

Particularité. La startup a choisi de créer 2 médias sur son site web : The waste Lab, dédié aux professionnels de la grande consommation et Le blog Phenix, qui répertorie les meilleures astuces contre le gaspillage pour le grand public.

Ton. Sur les deux blogs, on développe un ton didactique et optimiste, orienté vers les solutions.

Piliers éditoriaux. Côté particuliers, les contenus portent sur le gaspillage alimentaire, l’alimentation durable, le social et la solidarité. Côté pros, on se concentre sur la lutte contre le gaspillage alimentaire et la gestion des invendus.

Nature des contenus. Études, webinars, cas clients, livres blancs, baromètres, portraits, interviews, guides…

❤️ Bonnes pratiques :

  • La richesse incroyable des contenus, notamment sur le blog dédié aux professionnels.
  • Des doses d’inspiration avec des articles portants sur d’autres projets sociaux et solidaires.
  • Les CTA omniprésents, notamment pour télécharger l’appli.

Vous vous interrogez sur la création de votre propre média ?

Créer son propre média : faire le choix du magazine papier

Le choix du média papier peut sembler désuet. Pourtant, de beaux exemples prouvent encore que le print est loin d’être mort ! L’impression offre l’avantage de tenir dans ses mains un véritable magazine, notamment diffusable auprès des personnes éloignées du numérique.

« Convergence », le magazine de la solidarité

Le secours populaire s’est doté d’un magazine papier de grande qualité, diffusé en interne et en externe.

convergence-media-solidarite

Le secours populaire, c’est quoi ? Association reconnue d’utilité publique, le secours populaire agit en France et à l’international pour un monde plus juste et plus solidaire.

Périodicité. Convergence est un trimestriel diffusé sur le web et sur tout le territoire.

Ton. Le magazine reprend les codes de la presse institutionnelle, avec un langage assez formel et des articles informatifs.

Piliers éditoriaux. Solidarité, partage, engagement bénévole.

Nature des contenus. Reportages, brèves, chiffres, témoignages…

❤️ Bonnes pratiques :

  • La présence de l’édito pour ancrer le message.
  • Les reportages photos et la rubrique « Instapop », qui offrent une place essentielle aux visuels.
  • Les exergues et témoignages qui valorisent l’humain, au centre du projet de l’association.

« Cultures bio », le magazine des Biocoop

Le 16 pages Cultures bio est offert gratuitement dans les magasins Biocoop de toute la France.

magazine-biocoop

Biocoop, c’est quoi ? Le réseau de magasin Biocoop développe l’agriculture bio dans toute la France.

Périodicité. Tous les deux mois.

Ton. Le magazine prône une approche informative et vulgarisée.

Piliers éditoriaux. Les enjeux sociétaux de l’alimentation bio : transition écologique et agricole, bien-être, nutrition…

Nature des contenus. Dossiers de fond, recettes, astuces, interviews, témoignages, chiffres…

❤️ Bonnes pratiques :

  • La page questions/réponses, qui offre une place centrale au lecteur.
  • La présence d’une rubrique coulisses, qui humanise la coopérative.
  • Les liens directs avec les produits dans les différentes recettes.

Alda, journal associatif

Dans un autre registre, je vous invite à découvrir cette petite pépite : Alda, un journal associatif distribué gratuitement dans les quartiers de Bayonne.

alda-journal-quartier

Alda, c’est quoi ? Alda est une association défendant les intérêts et aspirations des populations, familles et personnes des milieux et quartiers populaires

Périodicité. Alda est un trimestriel.

Ton. Le ton est informatif, mais aussi engagé.

Piliers éditoriaux. Vie des quartiers, logement, solidarité.

Nature des contenus. Articles et témoignages jalonnent le support, avec une place pour les tribunes « coup de gueule ».

❤️ Bonnes pratiques :

  • Le lecteur est interpellé dans les articles et dans les encadrés où il est appelé à s’impliquer dans la réalisation du journal.
  • L’interview minute qui complète le portrait.
  • Le fait qu’avec les moyens d’une asso, on peut sortir un support éditorialisé et de qualité !

« C’est possible » avec la fédération de centres sociaux

Pour finir, je vous invite à découvrir le magazine « C’est possible », qui s’inscrit dans le projet de la fédération : accompagner les centres sociaux dans leur désir d’être des espaces de « possibles ».

cestpossible-media-centres-sociaux

La Fédération des Centre sociaux, c’est quoi ? Elle fédère un réseau de 1200 centres sociaux qui prônent le vivre ensemble et le pouvoir d’agir des habitants.

Périodicité. Le magazine, distribué dans tous les centres sociaux, parait tous les trimestres.

Ton. On est sur un ton proche et informatif.

Piliers éditoriaux. Lien social, projets d’habitants, initiatives sociales et solidaires.

Nature des contenus. Pour vulgariser le travail des centres sociaux, le magazine déploie des contenus variés : reportage, brèves, témoignages, interviews…

❤️ Bonnes pratiques :

  • Éclairages, infographies et chiffres offrent une fluidité à la lecture et facilitent la compréhension du travail mené par la fédération.
  • La rubrique « outils d’animation » propose des idées concrètes pour les équipes.
  • Les brèves, inspirantes, offrent de l’info rapide et optimiste.

Qui a dit que la création d’un média était réservée aux grandes entreprises ? Dans l’ESS aussi, on trouve de beaux projets de magazines, en ligne ou sur papier. Lequel vous inspire le plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.